Le patrimoine

racan

Le nom de la commune tire son origine du latin « albus », blanc, et du patronyme Racan.

Ce nom est sans doute à mettre en relation avec la pierre de tuffeau, pierre de couleur claire.

Le nom de Racan fut rattaché à celui de la commune par une décision prise par le Conseil Municipal le 5 juin 1934 à la demande du Professeur Louis Arnould, grand spécialiste et biographe de Racan.

Honorat De Bueil, seigneur de Racan, est né le 5 février 1589 au manoir de Champmarin.

L'histoire d'Aubigné-Racan remonte au Ier et II siècle, comme en atteste son site archéologique Gallo Romain dont le Conseil Général est maintenant propriétaire.

Ce site, joyau du patrimoine Aubignanais est sans nul doute l'un des plus beaux d'Europe gratuit et visitable tous les jours.

archeologie 1 archeologie 2 archeologie 3

Sur les terres de la commune, on peut également contempler le magnifique dolmen de la Pierre et celui du Colombier, ainsi que le Menhir de Bossé qui témoigne d'un passé remontant au néolithique.

L'église Saint Martin de Vertou édifié au XI siècle, son choeur, sa chaire de bois sculptée datant du XVI siècle sont les références de cet édifice, sans oublier son magnifique retable adoration des Bergers réalisé en 1694.

Le patrimoine est aussi très riche, avec les Châteaux de Bossé, de Genevray, de Bellevue et le Manoir de Champmarin, ainsi qu'avec les anciens moulins du Gué Brunet, de Laigné, de Loqué, du Plessis, du Pont de Coeur, de Bossé, de Loyneau, de Cherré et de Varennes.